• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Il y a des occupations qui peuvent durer beaucoup plus longtemps que d’autres…

    Occupation du Fafih : Brice Hortefeux incapable d’agir à 200 mètres de son Ministère !

    « Ils travaillent ici, ils vivent ici, ils restent ici ». Depuis près de trois semaines, le site du Fafih (Organisme paritaire collecteur pour la formation, pour l’hôtellerie et la restauration), 3 rue de la Ville l’Evêque dans le 8ème arrondissement, est occupé par plus d’une cinquantaine de travailleurs clandestins en grève. A l’accueil, pancartes, drapeaux et discret service d’ordre de la CGT, qui n’avait pourtant pas hésité à les jeter hors de ses locaux en juin dernier.

    Pas à un paradoxe près, la CGT est une fois encore le bras armé d’un patronat qui cherche à mettre en concurrence les Français avec les travailleurs les moins payés et les plus « flexibles» du marché. Le tout quelques pas de la place Beauvau et des services du Ministère de l’Intérieur, preuve s’il en est de l’incapacité de Brice Hortefeux à simplement appliquer les lois de la République à 200 mètres de ses bureaux…

    [Source : Bloc Identitaire Paris]

    2 réponses à “Il y a des occupations qui peuvent durer beaucoup plus longtemps que d’autres…”

    1. nerosur dit :

      Par contre l’occupation de la permanence de l’UMP, c’est 5 mn avec garde du corps télécommandé à distance par Estrosi. Z’ont pas le sens de la priorité ou alors ils se foutent de nous. Les deux mon capitaine.

    2. nissart dit :

      Ils les virent pas car ca rapporte pas d’argent…
      pourtant amener quelques crs et un bus pour les faire monter dedans direction Orly ce n’est pas difficille a organiser par le prefet ca !
      De plus en faisant travailler ces gens ils exploitent la misere humaine et pousse d’avantage d’étranger à venir chez nous illégalement (ben oui ils peuvent trouver un job et se plaindre librement car ils sont soutenus) ces patrons et ces syndicalistes sont des racailles qu’il faudrait envoyer en prison

    Laisser un commentaire