• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Pour un département Pays Niçois

    [Communiqué du 17 janvier 2011]

    Chacun s’accorde à reconnaître dans le Pays Niçois un espace cohérent tant sur le plan historique et géographique que culturel et linguistique. Cette unité, qui prend racine dans la fondation de Nikaia par les Grecs il y a 2 500 ans, a forgé l’identité qui fait notre fierté mais aussi notre richesse.

    Or, pour pouvoir être défendue, une identité doit s’épanouir dans un cadre protecteur. Pour pouvoir s’affirmer, elle doit bénéficier d’une véritable souveraineté politique. Depuis 1860 et l’annexion par la France, le Pays Niçois est enfermé dans un cadre bâtard. Tant à travers le département des Alpes-Maritimes, où il est contraint de cohabiter et composer avec une partie provençale autour de Cannes, qu’au sein de la région P.A.C.A., où il subit de plein fouet la domination marseillaise. Nissa Rebela fait aujourd’hui la proposition audacieuse, mais réaliste, de la création d’un département Pays Niçois, espace de plus de 500 000 habitants qui se situerait dans la moyenne des départements français en terme de population et serait sans aucun doute l’un des plus prospères économiquement.

    Pour être maîtres chez nous, obtenons notre département ! Dans le cadre de la campagne des élections cantonales, les candidats identitaires défendront :

    > La création d’un département Pays Niçois, correspondant aux frontières historiques du Comté.

    > La revalorisation de nos vallées et montagnes.

    > Le retour de Puget-Théniers comme sous-préfecture.

    > Le développement d’une véritable synergie entre villes maritimes et villes alpines selon le vieil adage « Lauda la mar e ten-ti en terra ».

    >>> Pour en savoir plus et découvrir le livret consacré au projet de département Pays Niçois des identitaires consultez le site http://pays-nicois.com/ ou cliquez sur l’image.

    Une réponse à “Pour un département Pays Niçois”

    1. Lou Ravi dit :

      L’Etat français ne nous donne aucune satisfaction pour la protection de nos identités, c’est un fait acquis; l’Etat français jacobin, comme à son habitude, nous laisse à l’écart de certains grands projets de développement; mais il fait pire, il organise sciemment, une substitution de populations par le moyen de l’immigration.

      La conclusion à en tirer est très claire..

    Laisser un commentaire