• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Nissa Rebela, seule opposition : l’aveu d’Estrosi

    [Communiqué du 18 août 2011]

    En distribuant au sein de l’assemblée municipale prébendes et postes, Christian Estrosi s’est offert le silence, la passivité, la complicité et parfois la soumission d’une bonne partie de l’opposition. Cela à droite comme à gauche.

    Commentant dans le journal Nice Matin le dernier ralliement en date, le maire de Nice a posé la condition cardinale de celui-ci : ne pas entretenir de contacts avec Nissa Rebela !

    À travers ses déclarations, Christian Estrosi nous désigne une fois de plus comme la principale opposition à sa politique destructrice de notre ville et de notre identité. Et, bien entendu, c’est aussi notre allié Jacques Peyrat qu’il cherche à déstabiliser.

    La vérité, comme le montrent les diverses gesticulations estrosiennes des dernières semaines, c’est que le maire de Nice craint plus que tout la constitution d’une plateforme pour Nice, rassemblant largement, pour les élections municipales de 2014.

    Il peut compter sur nous pour poursuivre notre travail dans ce sens.

     

    4 réponses à “Nissa Rebela, seule opposition : l’aveu d’Estrosi”

    1. LireMalkaSorel dit :

      Comment faire pour vous aider ?

    2. LouSpagnou dit :

      @LireMalikaSorel : le nerf de la guerre : du pognon ! du pognon !

    3. lajovido dit :

      Génial, cela prouve que NR n’est pas un “groupuscule” mais bel et bien une véritable opposition . Merci pour cette reconnaissance Monsieur Estrosi !

    4. bouvard paule, née di Malta dit :

      j’ai lu avec plasir le bouquin de MALIKA SOREL SUTTER, un livre qu’il faut avoir à son chevet, car il nous apprend les turpitudes du nain qui nous gouverne, c’est tout à fait honteux il ne joue pas le jeu de la FRANCE, mais celui des immigrés IL FAUT A TOUT PRIX LE LIRE ET VITE AVANT DE GLISSER LE BULLETIN DE VOTE mais surtout pourquoi pas avoir un candidat aux prochaines consultations électorale quelles qu’elles soient d’ailleurs çà pourra servir j’ai dit…

    Laisser un commentaire