• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Une société marseillaise pour réaliser la communication de la ville de Nice !

    [Communiqué du 9 septembre 2011]

    C’est désormais la société marseillaise CBW Méditerranée qui va conseiller la ville de Nice et la CUNCA sur leurs campagnes de communication. Voici ce que nous révèle le bulletin d’information La lettre A, consacré à l’actualité des institutions et des administrations.

    Lors de la dernière réunion de campagne des candidats UMP aux élections cantonales, en mars dernier, Christian Estrosi avait osé évoquer son « patriotisme niçois ».

    Nous savions déjà que ce patriotisme ne prenait manifestement pas en compte l’identité, tant Estrosi se plait à faire de notre ville une cité n’ayant plus rien de niçoise. Nous savons aussi désormais que ce patriotisme n’est pas non plus un patriotisme économique.

    Ne se trouve-t-il pas une seule société de conseils en communication à Nice, dans le Pays Niçois, ou bien même dans les Alpes-Maritimes, que la mairie de Nice pourrait faire travailler ?

    Est-il normal que les impôts des contribuables de Nice et de la CUNCA servent à financer une société marseillaise ?

    Ainsi, Nice se retrouve avec sa communication assurée par la même société que la ville de Marseille. Car il ne serait jamais venu à l’idée des Marseillais de venir chercher une entreprise niçoise pour faire ce travail !

    Une fois de plus cette municipalité démontre toute sa considération pour Nice et les Niçois. 2014, vite !

     

     

    2 réponses à “Une société marseillaise pour réaliser la communication de la ville de Nice !”

    1. LouSpagnou dit :

      C’est tout de même révélateur d’une certaine défiance vis-à-vis des professionnels de chez nous : personne de compétent ? A moins que ce ne soit que des motifs budgétaires ou, de petits papiers….? C’est bien décevant en tout cas : comme la censure du monopole de presse.

    2. seb dit :

      Fabrice Kehayan, Directeur de l’insertion, Conseil général des Bouches-du-rhône

      vidéo à partir de 1m07 :
      http://www.initiatives.tv/video-186-rsa-statut-de-l-auto-entrepreneur.html

      conflit d’intérêts et copinage évident

    Laisser un commentaire