• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Incidents devant la mosquée rue de Suisse : Philippe Vardon dépose plainte contre ses agresseurs et contre le journaliste de Complément d’enquête

    [Communiqué du 24 novembre 2012]

    Le jeudi 1er novembre, j’ai été violemment pris à partie par un groupe d’une trentaine de personnes alors que je donnais un entretien à une équipe de l’émission Complément d’enquête (France 2) dans le cadre d’un reportage sur les identitaires.

    Entre insultes et propos antisémites, nous avions été contraints de partir sous la pression de ce rassemblement hétéroclite (des musulmans sortant de la mosquée, des racailles dealant à l’angle de la rue Paganini, et des clandestins qui eux se rassemblent devant le « taxi-phone » à l’autre angle). Il aura fallu beaucoup de sang froid pour éviter que l’incident vire au lynchage. L’altercation ayant été intégralement filmée par l’équipe de Complément d’enquête, j’avais espéré (publiquement, dans un communiqué de presse relatant les faits le jour même) que les images seraient diffusées dans le reportage.

    Les échanges avec le journaliste Olivier Sibille, puis ses déclarations dans le journal Le Petit Niçois (il reconnaissait que j’avais été victime d’injures antisémites mais rechignait à diffuser les images, affirmant même « Nous ne sommes pas là pour faire de la pub à Vardon ! ») m’avaient laissé craindre le pire. Avec le recul, nous pouvons désormais considérer qu’il s’agissait d’un aveu

    En effet, ce jeudi 22 novembre dans le reportage « La nouvelle bataille de Poitiers » seulement une minute de l’altercation a été diffusée, la scène ayant pourtant duré un bon quart d’heure. Surtout, ce passage totalement tronqué a en plus bénéficié de commentaires mensongers de la part du journaliste Olivier Sibille.

    Celui-ci indique que la « discussion » se serait arrêtée au moment où l’on voit l’individu le plus excité tiré par un autre. Or, c’est parfaitement FAUX et Olivier Sibille le sait bien puisqu’il était présent à mes côtés. Je peux même d’ailleurs ajouter qu’il a sans doute eu plus peur que moi ce jour-là… L’individu est revenu, plus insultant et énervé encore, me menaçant et cherchant à m’entrainer dans une ruelle pour en découdre, avant de tenter de contourner une voiture pour venir me frapper dans le dos. Ce qu’il aurait sans doute fait si je ne l’avais pas vu arriver !

    En cela, il était poussé et soutenu par un groupe hostile sous la pression duquel nous avons été forcés de reculer puis de partir. On peut d’ailleurs s’en rendre compte dans le reportage, puisque d’un coup (alors que dans le même temps le journaliste explique que tout s’est bien passé) on voit la caméra ne filmant plus que des jambes et reculant très vite… On entend des échanges plus vifs, et on distingue ma voix intimant à quelqu’un de reculer. Dans une rue adjacente, quelques minutes après, une personne présente devant la mosquée est venue nous accoster à nouveau et m’a alors traité de « sale Juif ». Quand je lui ai demandé pourquoi il me disait ça, il m’a simplement répondu que j’étais « un Juif » car j’étais « contre l’islam ». Cela, à nouveau, sous les yeux du journaliste Olivier Sibille et de son caméraman.

    C’est pourquoi j’ai déposé deux plaintes ce vendredi 23 novembre.

    Une plainte contre mes deux principaux agresseurs. L’individu particulièrement énervé m’ayant insulté, menacé et ayant cherché à me frapper dans le dos, et celui m’ayant traité de « sale Juif ». J’ai fourni à la police des captures d’écran réalisées à partir du reportage diffusé et pouvant permettre de les identifier. J’ai aussi signalé aux policiers que l’intégralité de l’altercation avait été filmée, et j’espère donc que le Procureur demandera à France 2 de fournir ses images. L’un des imams de la mosquée étant aussi présent lors des faits, j’imagine qu’il aura à cœur d’aider la justice.

    L’autre plainte, contre le journaliste Olivier Sibille de Complément d’enquête. Tant à travers le choix des images diffusées qu’à travers ses commentaires mensongers, celui-ci a clairement cherché à remettre en cause mon honnêteté et ma probité. J’ai donc décidé de le poursuivre en diffamation publique. Il lui appartiendra désormais de prouver que je suis un affabulateur en produisant les images complètes devant la justice !

    Si Olivier Sibille revenait à des conceptions plus déontologiques de son métier et diffusait publiquement l’intégralité des incidents survenus devant la mosquée (sur le site internet de Complément d’enquête, sur les réseaux sociaux, ou où il le souhaitera), je retirerais immédiatement ma plainte.

    Philippe Vardon – président de Nissa Rebela

    19 réponses à “Incidents devant la mosquée rue de Suisse : Philippe Vardon dépose plainte contre ses agresseurs et contre le journaliste de Complément d’enquête”

    1. Osez voter FN ! dit :

      Excellemment bien manoeuvré Mr Vardon !!! France2 a dû procéder ainsi depuis des années…
      De tout coeur avec vous !
      Tenez bon !!!

    2. Rainbow dit :

      Mr Vardon a bien fait! Si même les journalistes font dans leurs frocs devant la racaille alors je me demande où on va! De plus,je ne savais pas qu’on est juif quand on est contre l’islam. Je suis contre l’islam mais je n’ai jamais entendu parler de juifs dans ma famille! Il est temps qu’on reprenne du terrain devant cette invasion dégénérés et qu’on leur montre qu’on n’est plus disposés à se laisser faire!

    3. Maya Touviere dit :

      Comme la personne précédente je ne savais pas que l’on devenait juif si on était contre l’Islam. Je viens juste de créer un website mayatouviere.com où je consacre un chapitre contre l’Islam « racaille ». Vous devez vraiment vous défendre car ces gens-là vous massacreront un de ces jours. Quinze millions de musulmans en France, vous vous imaginez ? Vous savez quand on est pauvre d’esprit, la seule chose de minable qui reste à faire c’est d’insulter et quels insultes ! D’une bassesse au niveau inférieur d’un QI moyen. Avec eux, la médiocrité prend le dessus et c’est par cette médiocrité qu’on se fera avaler ? Et c’est en groupe qu’ils viennent, les lâches. J’ai toujours vécu dans la sincérité et je m’étonne de voir que la diffamation, les fausses accusations battent leur plein de partout à tel point qu’on ne sait plus ce qu’est la vérité.

    4. Breogan dit :

      Très bonne réaction, il faut utiliser cette arme de dissuasion massive LA PLAINTE qu’ils utilisent à tord et à travers contre nous et nos actions.

      Bravo Philippe!

    5. Comme Hollande leur accorde encore une réduction d’impôts pour les remettre dans le “droit” chemin, et qu’il conduit une politique extrêmement favorable à l’islam droit de vote etc etc etc
      on comprend le comportement de ces journalistes , aux ordres avec le petit doigt sur la couture du pantalon .
      Courage et persévérance.

    6. copeau dit :

      M. Vardon, espériez vous vraiment une once de déontologie de la part d’ un journaleux dhimmi qui crève de peur devant la racaille islamique lorsqu’il y est confronté et qui continue à faire sous lui lorsqu’il monte son reportage ?
      Vous avez parfaitement raison d’ agir de la sorte en faisant appel à la justice, mais y-a-t’il encore une justice en France pour les Français ?
      Un passage qui m’ a fait sourire, je n’ ai plus la force de rire, c’ est lorsque la racaille agressive prétend être Niçois !!!!
      Étant Niçois (de souche), je peux jurer que dans ma jeunesse, je suis de 50, jamais je n’ ai croisé ce genre de personnages durant toute ma scolarité….
      P.S: Si ce genre de rencontre avec un journaleux devait se reproduire, vous devriez avoir un “ami” qui filme la scène au cas où ….

    7. Florent dit :

      C’est quand même beau la façon dont les médias peuvent prendre partie a 100% en faisant croire au public qu’il ne soutiennent aucun des deux camps… A gerber ! Bravo Philippe ! Continuez

    8. Duranger dit :

      M. Vardon vous avez bien fait dommage que j’ai pas pu vous aider et soutenir

    9. namug dit :

      Bravo Philippe Vardon !
      De tout cœur avec vous !
      Vivement que la vérité éclate et que leur propagande habituelle soit connue de tous les faibles d’esprit et autres moutons de Panurge.

    10. Moratin dit :

      Inadmissible, des qu’il s’agit de monter cette sale racaille en action de violence, tout le monde à peur et s’écrase. Mais bon dieu arrêtons de nous laissez faire par ces groupes de Merde.

    11. copeau dit :

      Pour faire suite à ce fil, je suis tombé sur une émission de France(?)5 dans laquelle on débattait d” une question existentielle : Pourquoi les journalistes ne sont-ils plus crédibles auprès du public ?

      Le problème n’ était bien sur pas l’ attitude choquante de ce journaleux envers M. Vardon, non !, c’ était : pourquoi les gauchos-écolos ont-ils mal reçu les divers journaleux venus sur une manifestation contre l’ Ayraultport de Notre Dame des landes…

      Et devinez jusqu’où va le pluraliste sur cette chaine de télévision aux ordres des gauches ?

      Hé bien, pour débattre de ce crime de lèse journalistes, les invités étaient le Bourdin qui sévit sur RMC et Laurent Mouchard (dit Joffrin) du Nouvel Observateur.Le monologue (car avec les dhimmis pareil il n’ y a pas débat), est devenu : Le peuple ne comprend rien au journalisme, il faut changer le peuple ( je résume :-) ) .

      Décidément, les amis de Brecht on encore de beaux jours devant eux !!!

    12. Machine Gun dit :

      “Moi je te considère pas comme niçois.”
      Excellent

    13. Robert Marchenoir dit :

      Très bien. Bonne initiative, rien à dire. Bravo pour votre sang-froid et votre retenue devant la mosquée.

      Il est dommage que la vie politique tourne à la bataille juridique systématique, mais puisque nos adversaires ne cessent d’utiliser cette arme contre nous, autant la retourner contre eux et les prendre au piège de leurs propres méthodes.

      “Sale Juif” => paf, dépôt de plainte. Bien vu ! Ca va devenir amusant…

      “Si vous publiez les images coupées, je retire ma plainte”. Le luxe de la classe, en plus.

    14. Maximilien dit :

      J’aimerai beaucoup pouvoir visionner toutes les vidéos prises par le journalistes à ce moment, pour me faire une vraie opinion, parce que là je ne sais pas avec certitude si c’est l’un qui a inventé l’histoire ou si c’est l’autre qui cache la vérité (pour le moment, je suis du côté de Mr Vardon).
      Je veux voir, comme tout le monde, ces vidéos dans leur intégralité ! (J’ai adoré : d’un côté Mr Vardon qui restait calme et poli, et de l’autre une espèce d’énergumène).
      Sinon, bravo Mr Vardon.

    15. Osez voter FN ! dit :

      La confirmation d’images retirées… accrédite obligatoirement la version de Phillippe Vardon !

      Maintenant, sans scrupule comme on connait les journalopes, ceux ci peuvent détruire certaines images de l’ensemble des images retirées… afin de revenir victorieux de la joute judiciaire entamée à juste titre par Philippe Vardon !

      Benoit Duquesne… Est ce que le but des images retirées n’est justement pas celui de détourner les téléspectateurs des faits réels ? Voulez vous tout un aéropage de faits cachés par les médias dans le seul but de sous informer les français ? Voulez vous un aéropage de faits dénaturés et diffusés par les médias depuis 20 ans afin de désinformer les français ? Est ce votre rôle ?

    16. lanceur dit :

      Très bien M.Vardon, vous avez tout mon soutien. C’est la meilleur solution pour mettre ces journalistes sans déontologie, devant leurs resposabilités, leurs mensonges, leurs trucages.
      Bravo M.Vardon.

    17. lanceur dit :

      Excusez pour la faute”C’est la meilleure solution”

    18. Bienvu bienentendu dit :

      Bien joué Philippe, mais il faut impérativement avoir une équipe caméra photo en appui lors de tout déplacement de ce genre.
      On appelle combat caméra le fait de montrer aux adversaires que le moindre de leur geste ou insulte proféré sera enregistré pour la postérité. Le rens caméra permet de capter des preuves à l’insu des adversaires et de les piéger.
      Maintenant reste à savoir si cela peut servir comme pièce à conviction dans un procès c’est une autre affaire.

    Laisser un commentaire