• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Les vœux de Philippe Vardon

    Voici le texte des vœux présentés par Philippe Vardon ce vendredi 18 janvier 2013.

    Philippe Vardon présentant ses voeux lors de la traditionnelle galette des rois de Nissa Rebela (18 janvier 2013)(à la presse et aux militants, bien que ce soit deux espèces humaines fort différentes, quoi que certains confondent parfois les deux rôles…)

    Mes vœux ne ressembleront pas à ceux d’Estrosi…

    Mes vœux ne ressembleront pas à ça, à ceux de Christian Estrosi.

    Oui, je crois, nous croyons en l’avenir. Mais un avenir profondément enraciné dans notre identité et nos traditions. Un avenir NIÇOIS !

    Christian Estrosi lui, n’a jamais aussi bien traduit sa politique : un avenir sans visage, sans mémoire, sans identité. Il se croit moderne en s’affichant ainsi en citoyen du monde, il est le pire des ringards ! Partout dans le monde les peuples se réveillent et luttent pour leur identité profonde. Lui nous vend du global citizen

    Ces visages métissés, sans racines et donc sans avenir, ne témoignent que le néant. Témoignent aussi du peu de considération que Christian Estrosi a pour cette ville et ses habitants. Nice ne ressemble pas à ça, les Niçois ne ressemblent pas à ça ! Les Niçois ne ressemblent pas à rien !

    Pas de vœux pieux, mais un engagement sincère

    Bien entendu, en cette année qui s’ouvre, je souhaite tout le meilleur à Nice et aux Niçois. Mais plutôt que des vœux pieux, quand on est un responsable politique, je crois que l’on doit donner consistance en ces vœux à travers un engagement sincère !

    On ne fait pas le vœu d’une année de sécurité, on se bat concrètement contre la racaille qui pourrit la vie des Niçois !

    On ne fait pas le vœu d’une bonne année pour les familles niçoises, on s’oppose concrètement aux attaques contre la famille telles que le projet de loi Taubira !

    On ne fait pas le vœu d’une année sous le signe du pouvoir d’achat quand on dilapide l’argent public en campagnes et projets guidés par la seule vanité !

    Estrosi fait des jolies vidéos pour ces vœux… Il dépense l’argent des Niçois en campagnes de communication plus mauvaises les unes que les autres… Il « souhaite »… quand nous NOUS AGISSONS !

    Une année placée sous le signe de la préparation des élections municipales 2014

    Agir cette année ce sera largement préparer les échéances municipales de 2014. Dans tous les domaines. Mais à dire vrai, depuis le lendemain des élections de 2008, depuis que nous sommes entrés en résistance face à la municipalité actuelle, nous ne travaillons au fond qu’à cela ! Détrôner l’usurpateur et rendre Nice aux Niçois !

    Je compte personnellement m’engager PLEINEMENT et TOTALEMENT dans la préparation des élections municipales, à Nice bien entendu mais aussi en apportant mon soutien à la constitution de listes de rassemblement ailleurs dans le département et même ailleurs en France.

    Afin de pouvoir être le plus efficace possible dans cette mission, j’ai décidé de me mettre en retrait de la direction courante de Nissa Rebela et de la confier à notre Secrétaire Général Benoît Loeuillet.

    Par ailleurs, pour renforcer mon action publique, un site internet où je publierai mon actualité et un éditorial hebdomadaire ainsi qu’une “Association des Amis de Philippe Vardon” seront lancés dans les semaines à venir.

    Enfin, je suis actuellement en train de rédiger mon second ouvrage, un livre consacré au caractère insoumis et rebelle du Pays Niçois – sous un angle politique, culturel et historique.

    Pour que 2014 soit encore meilleure que 2013 !

    Nous allons, je vais, continuer à œuvrer dans le sens d’une large liste d’union POUR NICE aux élections municipales.

    Malgré les difficultés réelles, nous devons continuer à discuter avec nos différents partenaires et aboutir à un accord ! J’en appelle au sens du Bien Commun de tous. Ceux qui œuvreraient d’une manière ou d’une autre contre le rassemblement, porteront une responsabilité énorme face aux Niçois…

    Je me félicite à ce titre de la présence ici ce soir de représentants de l’Entente Républicaine de Jacques Peyrat, de responsables du RPF de Christian Vanneste et de militants du Front National. Oui, malgré les difficultés réelles, l’union est en cours !

    Quelle tête de liste ? Quelle configuration ? Il faut en discuter, et il faudra bien sûr trancher.

    En organisant des « primaires » comme certains commencent à le murmurer ? Après tout pourquoi pas ! Et puis peut-être que les médias locaux, qui semblent s’intéresser fortement à ce qui se passe dans le camp patriote, pourraient aussi y aller d’un petit sondage pour évaluer les forces en présence ? Je suggère, je suggère…

    Réorganisation de Nissa Rebela

    Tant mon implication désormais TOTALE dans la préparation des municipales – et notre volonté que les identitaires soient prêts à y participer tout aussi totalement, quelle que soit la configuration – que le réel boum que nous connaissons depuis septembre nous ont poussé à réorganiser notre direction.

    Assurant la direction courante de Nissa Rebela, Benoît Loeuillet notre Secrétaire Général, sera désormais épaulé d’une équipe. Il aura à ses côtés deux adjoints, Aulde Maisonneuve et Dominique Guermouh, et un délégué à l’action militante, Etienne Mougenot.

    Leur première mission va être de nommer dans les deux mois qui viennent des responsables de quartier qui assureront le relais de Nissa Rebela. Nous allons aussi mettre en place un module de formation mensuel pour nos futurs candidats qui participeront aux élections municipales.

    Vous l’avez bien compris : le but est d’être totalement en ordre de marche pour cette grande bataille de 2014 ! Nous avons quelques mois pour nous y préparer.

    Conclusion

    Pour Christian Estrosi, l’avenir de Nice a le visage du chaos multiculturel, c’est-à-dire pas de visage… Pour nous l’avenir de Nice a le visage de nos ancêtres et de nos enfants : c’est un avenir profondément NIÇOIS !

    Je vous remercie de votre écoute et de votre présence, je vais désormais répondre aux questions de nos amis journalistes, en avant pour 2013 !

     

    Laisser un commentaire