• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    :: FN : les accords possibles à Bruxelles ne le seraient pas à Nice ? ::

    [Communiqué du 14 novembre 2013]

    Matteo Salvini, eurodéputé de la Lega Nord italienne, a déclaré aujourd’hui dans un entretien à « La Stampa » qu’il était favorable à la constitution d’un groupe commun avec le FN au Parlement européen. Ces déclarations font suite à des prises de contact venant du parti français.

    Dans son entretien Matteo Salvini s’efforce de mettre en avant les points communs (volonté de réformer l’Union Européenne et hostilité à l’immigration) davantage que les divergences, ce dont je le félicite tout comme je félicite Marine Le Pen de favoriser ce type de rapprochement à l’échelle européenne.

    Je constate que les contacts aujourd’hui privilégiés par le FN dans le cadre de ce futur groupe au Parlement européen sont des partis aux positions politiques très proches de celles des identitaires et avec lesquels nous entretenons des relations régulières depuis des années.

    Des élus de la Lega Nord mais aussi du Vlaams Belang (Belgique) sont intervenus à nos différentes conventions, et à titre personnel j’ai été reçu par le leader du Vlaams Belang Filip Dewinter dans ses bureaux au parlement flamand. De la même manière des responsables identitaires sont intervenus à plusieurs reprises dans des réunions de la Lega Nord et nous avons toujours pu compter sur le soutien de ses élus. Matteo Salvini était par exemple l’un des intervenants du colloque « Maîtres chez nous ! » organisé par Nissa Rebela en 2007, dans le cadre de notre campagne pour les élections législatives.

    Considérant les positions de la Lega et de Matteo Salvini en particulier (il appartient à l’aile « Europe des peuples », et soutient l’indépendance de la Catalogne par exemple), j’ai vraiment du mal à m’expliquer comment Mme Arnautu peut encore se réfugier derrière l’excuse de notre prétendu “eurorégionalisme” pour refuser les accords que le bon sens exige dans le cadre des prochaines élections municipales à Nice.

    Les accords possibles avec des formations étrangères à Bruxelles ne le seraient donc pas avec les identitaires à Nice ?

    Philippe Vardon

     colloqueMAITRESCHEZNOUS-janvier2007

    2 réponses à “:: FN : les accords possibles à Bruxelles ne le seraient pas à Nice ? ::”

    1. Lou Ravi dit :

      Madame ARNAUTU ou Madame ARNOFRI?!

    2. osez voter FN dit :

      Un exemple supplémentaire de lucidité tant la situation l’impose… Inéluctablement, il devra apparaître un respect aboutissant à un accord. Un ticket FN – Philippe Vardon plus des divers souhaitant ici sur Nice comme d’ailleurs sur la France un profond changement en 2017 doit émerger au plus tôt…

    Laisser un commentaire