• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Bienvenue à Marion, symbole d’union !

    [Communiqué du 7 décembre 2013]

    Le Bureau Politique de Nissa Rebela souhaite la bienvenue à Marion Maréchal-Le Pen en Pays niçois.

    Le jeune députée le sait, elle bénéficie parmi les militants et sympathisants identitaires d’une popularité et d’une affection particulières.

    C’est notamment le symbole d’union et d’ouverture que Marion représente que les identitaires plébiscitent.

    En effet, le suppléant de la députée à l’Assemblée Nationale, Hervé de Lépinau, est issu de la Ligue du Sud présidée par Jacques Bompard. Ligue du Sud que nous avons participé à créer lors des élections régionales 2010, et dont je rappelle que j’en pilotais la campagne alors que Benoît Loeuillet (secrétaire général de Nissa Rebela) en menait la liste dans les Alpes-Maritimes. Persévérant dans cette démarche d’union, Marion Maréchal-Le Pen sera candidate aux élections municipales à Sorgues, sur une liste emmenée par un ancien adjoint-au-maire et soutenue là encore par la Ligue du Sud.

    Invité d’une réunion de la Lega Nord en Italie, je regrette de ne pouvoir être moi-même présent ce soir à Acropolis, mais de nombreux responsables, militants et sympathisants de notre mouvement seront présents.

    Philippe Vardon

    Une réponse à “Bienvenue à Marion, symbole d’union !”

    1. Osez voter FN dit :

      Que notre large famille politique s’entende enfin et que nous remportions les victoires électorales dont la France a un besoin urgent…
      La descente, la décadence, la déliquescence de notre pays doivent être stoppées. Ce n’est plus à l’UMPS que cette tâche incombe. Ils sont irrémédiablement dépassés. Ces 2 partis, n’en formant qu’un seul en pratique, sont totalement incompétents et inefficaces. 2 raisons absolues de s’en détourner…
      Et pour attirer les électeurs soucieux, offrir une véritable alternative, notre famille politique doit s’entendre et non être morcelée.

    Laisser un commentaire