• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Lancement de l’initiative citoyenne des identitaires pour l’inscription sur les listes électorales

    NOTRE INITIATIVE

    Une récente note du think-tank socialiste Terra Nova a avancé le chiffre de 3 millions de non-inscrits en France, auxquels il faut rajouter les « mal-inscrits », inscrits sur les listes électorales de communes où ils ne résident plus et venant donc s’ajouter à la cohorte des abstentionnistes.

    Sur le terrain, dans notre entourage, nous avons aussi pu constater cette réalité. C’est pourquoi, à moins de deux semaines de la clôture des listes nous avons souhaité tiré cette sonnette d’alarme à travers une campagne forte.

    Forte notamment parce qu’elle dénonce le fait que d’autres aient pris le parti d’inciter les leurs à s’inscrire et se mobiliser pour « se faire respecter ». Je parle ici des musulmans radicaux, et en particulier ceux de l’UOIF dont nous reprenons le message dans notre clip avec une partie de l’appel de l’imam Hassan Iquioussen Une vidéo sans équivoque, intitulée « Agissez avant qu’il ne soit trop tard ! » Rappellons que l’UOIF contrôle la majeure partie des mosquées de Nice, cela en parfaite coordination avec Christian Estrosi qui en a fait ses interlocuteurs privilégiés. De la même manière, la semaine dernière à Mulhouse, des musulmans n’ont pas hésité à poser en brandissant leurs cartes électorales pour réclamer le soutien des pouvoirs publics pour leur nouvelle mosquée !

    Ainsi, à ceux qui ne sont pas encore inscrits, qui ne le sont pas dans la commune où ils résident actuellement, qui ne votent pas ou plus, nous avons souhaité délivré le message suivant : si vous ne décidez pas de votre avenir, d’autres le feront à votre place !

    NOS MOYENS

    > Le clip « #InscrivezVous ! »

    Nous avons réalisé ce clip vidéo résumant notre démarche. Nous allons le diffuser massivement sur les réseaux sociaux, sur lesquels vous savez que nous sommes particulièrement influents (le baromètre du journal METRO me classant 3ème, derrière messieurs Ciotti et Estrosi). En reprenant une partie du message de l’imam UOIF, nous entendons provoquer une réaction.

    > Les tracts et affiches

    Nous allons aussi utiliser des moyens « traditionnels » à travers la diffusion de 30 000 tracts dans les boîtes aux lettres et le collage ciblé d’affiches.

    Laisser un commentaire