• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Réaction de Philippe Vardon à l’annonce des colistiers de Mme Arnautu

    [Communiqué du 7 janvier 2013]

    Les doutes, les craintes, les avertissements que j’avais émis depuis des semaines quant à la future liste portant les couleurs (mais semble-t-il plus les idées) du FN aux élections municipales de Nice se sont vus confirmés hier lors de la présentation de ses 10 premiers colistiers par Marie-Christine Arnautu. Comme beaucoup de Niçois, comme beaucoup de frontistes aussi, je suis dépité.

    Premier constat, cette liste ne comprend pas Robert Ripoll qui était pourtant le candidat dont Marine Le Pen aurait souhaité qu’il mène la liste ! Dans Nice Matin il a expliqué avoir quitté le bateau à cause de désaccords avec Mme Arnautu, notamment car celui-ci souhaitait voir mise sur pied une véritable liste de rassemblement patriotique avec Jacques Peyrat et les identitaires. Or, comme chacun le sait il n’en sera rien.

    Bien au contraire, cette liste pilotée par Marie-Christine Arnautu et Gaël Nofri (deux candidats dont Marine Le Pen ne voulait pas pour Nice à l’origine, il est quand même utile de le rappeler) ne voit parmi ses 10 premiers représentants que des proches de ce même Gaël Nofri. Ni « marinistes » donc, M. Ripoll ayant été aimablement poussé vers la sortie, ni même militants ou responsables « historiques » du FN sur Nice.

    Pire encore, la seule ouverture dont Mme Arnautu et M. Nofri se soient montrés capables c’est vers l’UMP ! Pour le dire autrement : on écarte les « historiques » du FN, on écarte ceux ayant pourtant la préférence de Marine Le Pen, on écarte les identitaires et les peyratistes ; pour ouvrir la liste à ceux qui étaient encore estrosistes avant-hier et on leur offre même les 4ème et 5ème places.

    Que dire de ces deux « prises » ? Tout d’abord qu’on est bien loin des « figures » de l’UMP annoncées préalablement.

    Marc-André Domergue, présenté comme ancien directeur du Rugby Club de Nice, a en fait seulement été manager de ce club pendant un an et il n’a pas laissé de très bons souvenirs à ses joueurs et son staff. Un club qui sera relégué administrativement de la Fédérale 1 à la Fédérale 3 peu après son passage, avant d’être placé en liquidation judiciaire puis dissous en juin 2012. A l’UMP, il n’était qu’un adhérent de base.

    Martine Martinon était effectivement en 62ème position sur la liste de Christian Estrosi en 2008, une place ne lui permettant donc pas d’être élue. Chance que la liste de Mme Arnautu et M. Nofri lui offrira ! Même si celle-ci se déclarait encore estrosiste et participait aux manifestations de Christian Estrosi ces derniers mois. Soutenant donc la politique menée par celui-ci pendant 6 ans ?

    L’objectif de cette liste sera donc de faire élire des amis de Gaël Nofri ou d’anciens (?) UMP déguisés en « bleu marine » ? Mme Arnautu, elle, n’étant ici que pour préparer son élection au Parlement Européen. C’est consternant.

    Désormais, il semble évident que le rassemblement des patriotes se fera ailleurs. Je compte bien m’employer, comme c’est le cas depuis des années, à œuvrer dans le sens de celui-ci.

    Philippe Vardon

     

    Une réponse à “Réaction de Philippe Vardon à l’annonce des colistiers de Mme Arnautu”

    1. lou ravi dit :

      CONSTERNANT!!

    Laisser un commentaire