• Accueil
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    Réaction de Philippe Vardon à l’énième « affaire du voile islamique »

    [Communiqué du 23 janvier 2013]

    Cette fois-ci c’est donc l’action en justice intentée par une mère à qui l’on a refusé d’accompagner une sortie scolaire (en application de la circulaire Chatel récemment confortée par une décision du Conseil d’État) qui remet une fois de plus sur le devant de la scène la question du voile islamique. Le port du voile (sous ses différentes formes) revient régulièrement dans le débat politico-juridique depuis 15 ans. En réalité, ce sujet n’est que l’illustration la plus visible, et donc médiatique, de la progression de comportements revendicatifs de la part des musulmans résidant en France – qu’ils soient étrangers, binationaux ou de nationalité française. C’est ce phénomène, lié directement à l’accroissement de la population musulmane via l’immigration massive et incontrôlée, qui est appelé islamisation.

    Je ne surprendrai personne en disant que je suis bien entendu opposé au port du voile dans le cadre de l’accompagnement des sorties scolaires, mais plus globalement dans l’espace public. Tout simplement parce qu’il est à mes yeux l’affirmation d’un refus de notre vivre-ensemble et de notre identité.

    Dans cette affaire, je remarque que l’avocat, Me Sefen Guez Guez, est le même que dans le dossier de l’agent de sécurité aéroportuaire accusé de radicalisation islamiste par la préfecture. Est-ce un hasard, une spécialisation, agit-il au nom d’associations musulmanes ?

    Je m’étonne aussi du discours de Christian Estrosi, feignant la fermeté. On ne peut pas – comme il le fait – collaborer avec les musulmans extrémistes de l’UOIF dans le cadre des mosquées de Nice, laissant donc se développer des phénomènes de radicalisation, et ensuite venir jouer la surprise face au développement de ce genre d’affaires dans notre ville.

    A mes yeux, la seule solution passe par un discours clair, mais respectueux, de refus de l’islamisation de notre ville, notre pays et notre continent.

    La mère musulmane voilée a déclaré qu’elle n’avait pas voulu « se renier » en ôtant son voile pour accompagner cette sortie scolaire. Elle comprendra donc aisément que nous ne voulons pas non plus nous renier en reculant sur la défense des valeurs de notre civilisation.

    Philippe Vardon

    2 réponses à “Réaction de Philippe Vardon à l’énième « affaire du voile islamique »”

    1. PITUCCI BLANCHEZ FRANCA MARIA dit :

      merci de m’avoir fait cette belle déclaration.. une Française qui aime Mon Pays , et veut Préserver Notre Culture et Nos Valeurs et Notre Civilisation. Marie France

    2. PITUCCI BLANCHEZ FRANCA MARIA dit :

      merci de m’avoir fait cette belle déclaration.. une Française qui aime Mon Pays , et veut Préserver Notre Culture et Nos Valeurs et Notre Civilisation. Marie France

    Laisser un commentaire