• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    L’hommage à Ségurane dans les médias.

    9 septembre 2014

    Dans Direct matin

     

    Dans Nice-Matin (cliquez sur l’article pour agrandir)


    Hommage à Ségurane en photos.

    9 septembre 2014


    Oumage à Segurana 2014 – RDV dimanche 7 septembre 19h !

    2 septembre 2014


    Dimanche 7 septembre, Oumage a Segurana.

    1 septembre 2014

     


    “Touche pas à Garibaldi” en photos

    5 août 2014


    “Touche pas à Garibaldi” dans Nice-Matin

    3 août 2014

    (cliquez pour agrandir l’article)

     

    Cliquez pour agrandir l'article


    TOUCHE PAS A GARIBALDI ! Manifestation samedi 2 août – 15H Place Garibaldi

    31 juillet 2014
    TOUCHE PAS A GARIBALDI !

    Parce que nous ne pouvons pas tolérer des rassemblements islamistes haineux en plein cœur de notre ville !
    Parce que le seul drapeau de Garibaldi c’est le drapeau niçois !

    Manifestation – place Garibaldi
    Samedi 2 août – 15heures

    Amenez vos drapeaux niçois et votre fierté
    ICI C’EST NICE !

    TOUCHE PAS A GARIBALDI !

    Philippe Vardon interviewé par Média06 sur la marque “ISSA NISSA”

    15 février 2014

    Quelle phrase est plus emblématique de la culture Niçoise que le célèbre slogan Issa Nissa, « allez Nice » ! Et pourtant depuis le 10 janvier, suite à un dépôt à l’INPI pour la modique somme de 200 euros, un Mentonnais de 36 ans est le seul à pouvoir commercialiser la marque. Pour ce nouveau numéro de « De Vous à Nous » Média06 vous propose d’aller à la rencontre des acteurs directement concernés. Un sujet haut en couleurs, ou le rouge et le noir de l’OGC Nice se confondent avec le vert des billets de banque.

    Source: Média06


    L’hommage à Ségurane en photos

    11 septembre 2013

    Lire la suite »


    XIéme hommage à Ségurane

    26 août 2013


    Le château de Nice reconstitué

    3 août 2013


    Tribune libre de Philippe Vardon publiée dans Nice Matin

    2 juillet 2013


    Ils passent l’épreuve de nissart au baccalauréat

    24 juin 2013

    400 lycéens vont passer cette année l’épreuve de nissart au baccalauréat dans les Alpes-Maritimes. En dix ans, on compte deux fois plus d’élèves au cours de langue niçoise. Des jeunes très attachés à la langue de leurs racines.


    Entretien de Philippe Vardon avec le site catholique “Le Rouge et le Noir”

    25 avril 2013

    Le site catholique Le Rouge et le Noir a ouvert ses colonnes à Philippe Vardon pour répondre à deux questions: Qui sont les identitaires, et, quel rôle pour les identitaires au sein de l’opposition actuelle.

    A travers cet entretien Philippe Vardon revient sur les fondements du mouvement Identitaire, les réseaux qui le constitue, le rôle de la jeunesse, et leur engagement contre le mariage dit “pour tous”.

    Qui sont les identitaires ?

     Les identitaires sont ces étranges personnages qui considèrent que l’identité, les identités, des peuples doivent être préservées face au rouleau-compresseur de l’uniformisation. Nous pensons en effet que ce qui fait la beauté du monde c’est sa polyphonie, et que l’identité, les traditions, l’enracinement sont porteurs de bonheur, d’équilibre et d’harmonie pour les sociétés là où le multiculturalisme forcé se termine souvent dans l’affrontement de tous contre tous et le chaos. Les fantasmes de sociétés dites multiraciales se terminent toujours en cauchemars multiracistes… Alors que l’on parle du Grand Remplacement (de population, à travers l’immigration massive et incontrôlée depuis les années 70) théorisé par l’écrivain Renaud Camus, ou de globalisation économique et culturelle, nous préférons nous draper de nos étendards protecteurs (nos provinces, notre patrie, notre civilisation) affirmant que l’identité n’est pas le passé, mais tout au contraire ce qui ne passe pas.

    Les identitaires existent de manière formelle depuis 2002, à travers plusieurs formations politiques et un dense tissu associatif (social, culturel, sportif, artistique, communautaire). Nous travaillons selon une logique de réseau, avec la volonté de pousser à l’initiative et d’imprégner tous les secteurs de la société. C’est pourquoi nous n’hésitons pas à mettre en avant des structures relais, dédiées à une question précise et permettant l’engagement par capillarité et centres d’intérêt. Notre idée est que chacun peut avoir son rôle à jouer, sans forcément avoir envie de s’impliquer dans un appareil politique classique. Nous pensons aussi que la spécialisation est nécessaire et salutaire, et ainsi par exemple les jeunes identitaires de Génération Identitaire (qui ont notamment fait parler d’eux à travers l’occupation du toit de la mosquée de Poitiers) ont leur autonomie d’action toute entière, selon l’adage « la jeunesse commande à la jeunesse ». Suivant les préceptes du vieux chef Baden-Powell (qui ont, je crois, fait leurs preuves), nous pensons en effet qu’il est sain – notamment pour former les cadres de demain, mais aussi pour créer une logique de solidarité générationnelle accrue entre les militants – que les jeunes militants fassent leurs expériences et leur apprentissage. Toutes les composantes du mouvement travaillent en synergie, mais ont leur calendrier, leur équipe d’animation, in fine leur logique propre. Nous nous démarquons donc beaucoup des logiques partisanes strictement verticales, même si nous avons aussi des organes plus directement politiques comme le Bloc Identitaire ou encore le mouvement électoral local Nissa Rebela (« Nice la rebelle » en niçois) que je dirige.

    Lire la suite »


    Consternant : pour Christian Estrosi, Ségurane a résisté aux troupes de Louis XIV !

    22 décembre 2012

    [Communiqué du 22 décembre 2012]

    Consternant : pour Christian Estrosi, Ségurane a résisté aux troupes de Louis XIV !Commentant voici quelques jours dans Nice Matin le fait que l’une des tribunes du Grand Stade porte le nom de l’héroïne nissarde Catherine Ségurane, le maire de Nice Christian Estrosi a affirmé que celle-ci « fut le symbole de la résistance à Louis XIV ».

    En 1543, Louis XIV ? Vous êtes bien sûr M. le maire ?

    Lors du siège de Nice, c’est bien entendu aux troupes de François 1er (et à ses alliés Turcs) que Catherine Ségurane a fait face ! Louis XIV pour sa part est né un siècle plus tard…

    Christian Estrosi connait aussi mal l’histoire de France que l’histoire de Nice. Consternant.