• Accueil
  • Don
  • Présentation
  • Actions
  • Affiches
  • Journal
  • Documents
  • Boutique
  • Adhésion
  • Contact
  •  

    :: Enlèvement du Niçois Hervé Gourdel par des islamistes : il ne suffit plus de « condamner fermement », il faut agir avec fermeté ! ::

    23 septembre 2014

    Communiqué du 23 septembre 2014

    L’enlèvement du guide de haute-montagne niçois Hervé Gourdel par un groupe djihadiste, lié à l’État Islamique, en Algérie est un drame qui touche chaque Niçois et au-delà chaque Français et doit nous conduire à une véritable réflexion collective. Je tiens, à titre personnel mais aussi comme responsable politique, à apporter mon plus entier soutien à ses proches dans cette terrible épreuve.

    J’appelle aussi nos compatriotes résidant ou voyageant dans des pays musulmans à prendre le moins de risques possibles. Chacun d’entre-nous doit désormais se pénétrer de l’idée que nous pouvons tous êtes des cibles potentielles… En effet, hier, l’État Islamique – ce groupe djihadiste ayant établi son Califat à cheval sur l’Irak et la Syrie – a appelé dans un communiqué officiel tous ses sympathisants à frapper la France et les Français où qu’ils soient. L’appel a été entendu par ces islamistes algériens, mais ils ne seront sans doute pas les seuls.

    Rappelons que 1 000 à 2 000 djihadistes « français » combattent dans les rangs de l’État Islamique, parmi lesquels près d’une centaine partis de notre département. De l’aveu même du Ministre de l’Intérieur plusieurs centaines seraient aussi déjà rentrés en France. Tant à travers ces djihadistes, véritables bombes à retardement, présents sur notre sol qu’à travers le développement de l’islamisme (fruit de l’islamisation, elle-même conséquence de l’immigration massive) la menace existe aussi en nos frontières.

    Christian Estrosi, reprenant l’une des formules favorites de nos politiciens devenus commentateurs, « condamne fermement » l’enlèvement d’Hervé Gourdel. Mais l’heure est grave, il ne suffit plus de « condamner fermement » mais il faut agir avec fermeté !

    C’est pourquoi je demande solennellement à tous les élus du département de s’engager en défendant l’application de la déchéance de la nationalité française, et évidemment l’interdiction de revenir en France, pour tous les djihadistes binationaux, mais aussi de cesser immédiatement toutes relations avec les associations islamistes – que celles-ci se réclament du salafisme ou de la doctrine des Frères Musulmans promue par l’UOIF. C’est d’abord chez nous que le combat doit être mené, et l’on ne peut prétendre lutter contre les groupes djihadistes en se compromettant avec ceux qui leur préparent le terrain.

    Philippe Vardon


    Philippe Vardon sur l’insécurité du centre ville

    1 mars 2014


    “Nissa Rebela évoque (aussi) son bilan” L’Intrus

    24 février 2014

    Bonne prise de campagne pour Nissa Rebela : deux participants au clip du groupe (de la bande ?) de rappeurs Negrescro poursuivis pour avoir tiré avec un fusil de type kalashnikov et être montés sur le toit de l’église du quartier de l’Ariane pour y déployer un drapeau algérien viennent d’être condamnés à un an de prison. Même si l’acte de provocation-profanation n’a pas été retenu (en France, le concept de profanation est rarement retenu par la Justice lorsque les faits concernent un édifice ou un cimetière chrétiens…), le parti de Philippe Vardon a pu porter au crédit de son action politique le fait que les poursuites contre les auteurs du clip avaient été lancées à son initiative. Et bilan pour bilan, Nissa Rebela rappelle que la mairie de Nice, deux ans auparavant, avait refusé de déprogrammer ce groupe d’un festival niçois malgré ses discours de haine et de violence tandis que l’adjointe à la culture, Muriel Marland-Militello avait expressément soutenu les rappeurs en déclarant dans Nice Matin : « il n’y a pas de problème avec Negrescro »… Negrescro dont le leader, Mactar Gueye, alias  » Pap « , sera pourtant condamné en octobre 2012 à six mois de prison ferme pour trafic de stupéfiants… Quant à l’adjointe à la Culture, on attend de voir si elle rempile sur la liste de Christian Estrosi.

    Source: L’intrus.info


    Condamnation des figurants de NEGRESCRO : une victoire pour les identitaires !

    19 février 2014

    [Communiqué du 19 février 2014]

    Hier, de nombreux médias ont rapporté la condamnation de deux figurants du désormais fameux clip de rap « l’Ariane » du groupe de mélomanes NEGRESCRO.

    Dans ce clip, on les voyait tirer avec un fusil de type kalashnikov ou encore monter sur le toit de l’église du quartier de l’Ariane et y déployer un drapeau algérien. S’ils ont bien été condamnés pour l’exhibition d’armes à feu, en revanche la provocation sur le toit de l’église reste impunie.

    Cette condamnation est une nouvelle victoire à mettre au compte de Nissa Rebela. En effet, ce sont les identitaires qui les premiers – lors d’une conférence de presse en juillet 2012 – avaient alerté l’opinion sur ce clip scandaleux et avaient réclamé l’ouverture d’une enquête, dont ces condamnations sont l’aboutissement.

    Deux ans auparavant, nous avions mené campagne pour que NEGRESCRO soit retiré de l’affiche d’un festival rap organisé par la municipalité. En effet le groupe diffusait déjà des clips affichant ostensiblement sa haine de la police et plus généralement de toutes les institutions, de la France, des personnes d’origine étrangères s’étant assimilées, et faisant l’apologie des vols à la portière et du trafic de stupéfiants. Pourtant à l’époque, le maire de Nice Christian Estrosi n’avait pas jugé utile de déprogrammer leur prestation, et l’adjointe à la culture Muriel Marland-Militello avait même déclaré dans Nice Matin « il n’y a pas de problème avec NEGRESCRO ». Après la condamnation de ces deux figurants, survenant après celle du chanteur du groupe pour trafic de drogues, est-elle toujours du même avis ? Quelle clairvoyance !

    Une fois de plus, les identitaires auront été en première ligne. Face à ce groupe haineux, nous avons révélé l’affaire et permis à la police puis la justice d’intervenir. Dans la rue ou en « chansons », nous refusons de laisser la racaille nous insulter et pourrir la vie des Niçois.

    C’est aussi cette intransigeance et ce combat de chaque instant, en ne laissant rien passer, que nous incarnons dans cette élection et que nous incarnerons au conseil municipal.

    Philippe Vardon


    Philippe Vardon sur France Bleu Azur

    15 février 2014


    Insécurité, référendum sur l’immigration ? Halte à l’Estroquerie !

    13 février 2014

    [Communiqué du 13 février 2014]

    Ces deux derniers jours, à travers l’annonce de ses mesures pour la sécurité à Nice ou sa prétendue volonté d’un référendum sur l’immigration en France, Christian Estrosi s’est surpassé.

    Concernant la sécurité, Christian Estrosi – qui, rappelons-le annonçait voici 6 ans vouloir faire de Nice « la vitrine de la sécurité » – continue de vouloir installer toujours davantage de caméras alors que le « tout-vidéo » est un échec flagrant.

    En parfait démagogue, Christian Estrosi se plaint des « lois laxistes », pointant du doigt Mme Taubira. Il oublie simplement que les lois en vigueur actuellement, ce sont toujours celles de la majorité à laquelle il appartenait ! Ce laxisme judiciaire, c’est celui que Christian Estrosi et les siens ont laissé perduré et ont même aggravé. Christian Estrosi se plaint aussi du manque d’effectifs de police, notamment au commissariat des Moulins. C’est pourtant aussi sa majorité qui a décidé de réduire le nombre de policiers et de gendarmes dans notre pays, il en est donc responsable.

    Plus grave encore en matière d’escroquerie politique, l’appel de Christian Estrosi – à la suite du vote suisse – à un référendum sur l’immigration. Non pas que nous y serions défavorables… mais comment croire celui qui peut dire cela après avoir appartenu à un gouvernement ayant fait entrer en France UN MILLION de nouveaux immigrés entre 2007 et 2012 ?

    On le voit, à 5 semaines des élections c’est « à droite toute » pour Christian Estrosi ! Mais dans le discours et uniquement dans le discours, car les 6 années écoulées témoignent que sur le plan de l’action le député-maire n’a pas été aussi viril que dans ses déclarations.

    C’est cette « estroquerie » permanente, cette duplicité, que nous entendons dénoncer avec force tout au long de cette campagne.

    Philippe Vardon


    La déclaration de candidature de Philippe Vardon dans la presse

    12 février 2014

    Nice-Matin

    Cliquez pour agrandir

    20 minutes

    20minutes

    Métro

    Métro

    Direct Matin

    Direct Matin


    Philippe VARDON présente ses vœux pour Nice en 2014

    16 janvier 2014


    “Femmes mais pas victimes !”, initiation à la self-défense.

    16 janvier 2014


    Tractage au Marché de la Libération

    16 janvier 2014


    “Femme mais pas victime !” – initiation à la self-défense

    5 janvier 2014

    Dans le cadre de la campagne “génération anti-racailles”, Génération Identitaire organise ce samedi 11 janvier à Nice un stage d’initiation à la self-défense réservé aux filles/femmes avec un instructeur spécialiste de la défense personnelle.

    —–

    Prévoyez une tenue de sport, le reste du matériel sera à disposition sur place.

    —–

    Renseignements en message privé sur la page Facebook Génération Identitaire Nice ou contact@generation-identitaire.com


    Le réveillon à Nice : voitures incendiées, policiers attaqués…

    1 janvier 2014

    Réveillon de la Saint-Sylvestre: première partie de nuit agitée à Nice

    A minuit dans la nuit de mardi à mercredi à Nice, une dizaine de voitures et des poubelles avaient été détruites par des incendies volontaires, essentiellement dans les quartiers de l’Ariane et des Moulins.

    Malgré un quadrillage policier serré de la ville, des jeunes, très mobiles, ont donné du fil à retordre aux autorités.

    Le préfet des Alpes-Maritimes Adolphe Colrat et le député-maire Christian Estrosi ont passé une grande partie de la nuit à rendre visite aux différents services (policiers, pompiers, gendarmes) mobilisés pour la circonstance.

    La soirée a mal débuté avec, dès 20 h, une voiture brûlée à l’Ariane.

    Une patrouille de police, venue sécuriser l’intervention des pompiers, a été la cible de vandales. Un pied de parasol en béton a été lancé d’un immeuble sur la voiture des policiers. Heureusement, sans faire de blessés.

    A noter que le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui donnera une conférence de presse à 18 heures aujourd’hui mercredi, a donné des consignes pour qu’aucun chiffre sur les violences urbaines du réveillon ne soit, pour l’instant, communiqué à la presse.

    [Nice Matin]


    Saint-Roman-de-Bellet : ils squattent les marches de l’église, vandalisent le sapin de Noël… (Nice Matin, 19/12/2013)

    19 décembre 2013

    Nice


    Un sympathique clandestin tunisien (Nice Matin, 19/12/2013)

    19 décembre 2013


    Quand une église est taguée c’est forcément par hasard hein…

    6 décembre 2013